Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

Adoration du Saint Sacrement

Publié le 10 Décembre 2011 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge in Spiritualité

 

 

Saint-Sacrement---Vezelay.jpg

       L'adoration eucharistique silencieuse est une forme d'oraison où nous prions devant le tabernacle où l'hostie exposée dans un ostensoir. Que l'on soit seul ou en groupe, nous adorons le Christ ressuscité présent dans le Saint-Sacrement. Nous "voyons" Dieu avec les yeux du cœur à travers le signe du pain consacré et nous expérimentons sa miséricorde infinie. Il est là, je suis là.

       L'adoration eucharistique nous prépare à la célébration de la messe, source et sommet de la prière et de la vie chrétienne. Elle prolonge l'acte eucharistique du Christ vécu en Eglise et nous trans forme de l'intérieur pour que nous soyons lumière du monde et sel de la terre.

       Nous ne sommes jamais seuls quand nous adorons, puisque nous portons l'Eglise et nous intercédons pour le monde. Pour vivre ce temps d'amour auprès du Saint-Sacrement, voici dix conseil où je me permets de "te" tutoyer, ami, car prier est quelque chose de si personnel et de si simple que le tutoiement devient possible.

 

Mets-toi à genoux

       Tu entres dans ce lieu où le Saint-Sacrement est exposé. Tu traces sur toi le signe de la croix lentement. Tu te mets à genoux et tu t'inclines profondément en signe d'adoration. Tu adores le Christ présent dans l'hostie consacrée. Tu reste à genoux quelques minutes ou tu t’assois, selon ce qui te convient.

 

Commence par un acte de foi

       Tu commences ton adoration silencieuse par un acte de foi en la présence réelle du Christ dans l'eucharistie. "Seigneur, je crois qu tu es présent dans l'eucharistie. Je t'adore et je te rends grâce." Ces premiers pas de l'adoration donnent le ton pour te mettre tout de suite en présence de Dieu. Relance souvent ta prière par un acte de foi vivifié par l'amour. "Jésus, je crois que tu es là, mais augmente ma foi."

 

Descends dans ton coeur

      L'adoration ne requiert aucune technique compliquée. Tout doit rester simple. L'amour est le chemin royal qui ouvre la porte du cœur à cœur silencieux. "Seigneur, je t'aime. Ouvre mon cœur à ton action. Envoie ton Esprit." Demande à l'Esprit de t'aider à t'abandonner au Père et de déposer en toi les mêmes sentiments qui habitent le cœur de Jésus.

 

Prie avec tes distractions

       Des voix et des pensées se lèvent en toi dès que tu commences à fermer les yeux, à te recueillir. Prié avec tes distractions et ta fatigue. Offre au Christ tes préoccupations et tes angoisses, l'Eglise et le monde. Tiens-toi près de lui, il se tiendra près de toi. Parle-lui comme à un ami.

 

Ecoute en le ragardant

       Pose ton regard sur l'hostie ou le tabernacle. Crois que le Christ est là présent, même si tu ne ressens rien. Tu le regardes, il te regarde. Demeure en son amour. Ecoute ce qu'il a à te dire dans le silence.

 

Répète une courte prière

       Reste près de ton cœur et laisse la présence de Dieu t'envahir. Choisis un verset d'un psaume, un extrait de l’évangile du jour, une courte prière que tu répètes avec le cœur, sans effort : "Viens, Esprit Saint"; "Seigneur Jésus, Fils du Dieu vivant, prends pitié de moi." Ne parle pas beaucoup, un seul mot peut suffire : "Abba", "Jésus".

 

Dis-lui que tu l'aimes

       Dis au Christ que tu l'aimes de tout ton cœur, même si tu ne ressens rien. Tu formes son corps avec tous les baptisés. Rends grâce pour ce Dieu qui t'aime tel que tu es et qui t'appelle à la vie éternelle. Reconnais que tu es digne d'être aimé.

 

Remercie le Seigneur

       Remercie le Seigneur pour son amour. Il cache sa gloire dans le pain consacré pour ne pas t'aveugler, il voile sa perfection pour ne pas te décourager. Il attend que ton cœur s'ouvre à sa miséricorde pour qu'il puisse y répandre ses flots de tendresse. Plus tu adores, plus ta foi augmente, plus tu deviens "eucharistie", action de grâce.

 

Étanche la soif de Jésus.

       Donne-moi à boire, disait Jésus à la Samaritaine. Son désir est de trouver des adorateurs en esprit et en vérité. Unis ta prière à la sienne. Désaltère Jésus en l'adorant, en te laissant aimer par lui, en le reconnaissant présent dans les autres, surtout les plus petits.

 

Laisse-toi transformer avec Marie

       Prends chez toi Marie; elle fut le premier tabernacle qui a porté le Pain de vie. Et quand Marie est là, Joseph n'est pas loin. Ainsi en terminant ton temps d'adoration, en te prosternant de nouveau et en faisant le signe de la croix, sache que Marie et joseph te conduisent toujours vers le Christ qui est venu dans le monde pour que tous aient la vie.  

                                                 Jacques Gauthier - Magnificat

                                                   Blog : jacquesgauthier.com                                           

 

       La grâce et la paix attendent ceux qui adorent Jésus au Saint Sacrement. Comme saint  Paul souhaitait ardemment être avec les Philippiens, Jésus lui-même désire infiniment plus que nous lui rendions visite au Saint Sacrement. Il nous attend là, avec tout l'affection de son Sacré Cœur.

- Lorsque nous venons à Lui au Saint Sacrement, nous venons à Bethléem car l'Eucharistie est la continuation de l'incarnation du Christ sur la terre.

- Lorsque nous venons à Lui au Saint Sacrement, nous venons au Calvaire car l'Eucharistie est le don de la passion du Christ.

- Lorsque nous venons à Lui au Saint Sacrement, nous venons à la résurrection car l'Eucharistie est notre Sauveur ressuscité. En venant en sa présence, il nous communique la puissance de sa résurrection : il renforce les affligés, il encourage les déprimés, il illumine les aveugles et guérit les coeurs brisés.

 

Le Saint Sacrement est, selon saint Paul, "l'amour du christ qui surpasse toute connaissance" (Eph 3,19). C'est le trône de grâce et de miséricorde où "nous osons nous approcher en toute confiance" (Eph 3,12), la puissance à l'oeuvre qui "fait bien au-delà de tout ce que nous pouvons demander ou concevoir" (Eph 3,20). Il est le mystère et le plan de Dieu "pour ramener toutes choses sous un seul chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres". (Eph 1,10)

 

Le Saint Sacrement, dans lequel nous adorons Jésus, est une présence réelle, vivante et vivifiante :

- Présence réelle car c'est Jésus, Lui-même, qui est présent.

- Présence vivante car Jésus est ressuscité et nous croyons que nous allons rencontrer quelqu'un de vivant, parmi nous.

- Présence vivifiante car notre adoration refait nos forces pour pouvoir faire tout ce que nous avons à faire et porter du fruit. Jésus a dit : "Celui qui demeure en Moi et en qui Je demeure, celui-là porte du fruit." Nous ne pouvons pas porter de fruits dans nos services respectifs si nous ne prenons pas ce temps de ressourcement auprès de Jésus dans le Saint Sacrement.

- Présence aimante car c'est le Christ qui se donne à chacun de nous et, dans cette présence, Il nous manifeste son amour jusqu'à se donner sur la Croix et à se donner en nourriture dans l'hostie.

- Présence purifiante car les rayons, qui sortent de son Amour, viennent en nous et nous transforment. Comme les rayons du soleil font changer la couleur de la peau quand on s'y expose, les rayons qui viennent du Coeur de Jésus nous transforme intérieurement et changent nos vies. Ils changent notre manière d'aimer, car nous voyons le Seigneur présent en chacun. Notre façon de servir aussi n'est plus la même. Par l'adoration, notre service porte du fruit.

 

Dans l'adoration, nous exerçons notre foi, notre espérance et notre charité.

- Notre foi car nous croyons que Dieu s'est incarné, nous Le voyons parmi nous, présent dans l'hostie consacrée.

- Notre espérance car nous sommes faits pour la vie éternelle. Nous croyons que nous verrons Dieu face à face, et ce face à face commence dès maintenant sur cette terre quand nous sommes devant le Saint Sacrement :  Le Seigneur Jésus,  présent, nous permet de contempler le Père et l'Esprit Saint.

- Nous exerçons aussi notre amour car Jésus s'est donné à nous et nous devons nous aussi nous donner à Lui en lui consacrant de notre temps pour lui dire que nous L'aimons. Aimer, c'est  sortir de soi, vivre pour l'autre et, quand nous allons voir Jésus, c'est aussi pour lui dire que nous voulons vivre pour Lui, nous donner à Lui. C'est pour puiser un élan d'amour que nous allons Le voir. Comment pourrions-nous aimer, nous donner, si nous n'allons pas puiser à la Source ? Dans l'adoration, nous reconnaissons que nous sommes des créatures devant le Créateur et que sans Lui nous sommes stériles. Lui-même nous a dit : "Hors de Moi, vous ne pouvez rien faire."

                                                           Père Eustache Adinsi 

 

 

 

" Il y a une voix du coeur et une langue du coeur. (...)

C'est cette voix intérieur qui est notre prière

quand nos lèvres sont closes et notre âme ouverte devant Dieu.

Nous nous taisons et notre coeur parle.

Non point aux oreilles des humains, mais à Dieu.

Sois-en sûr : Dieu saura t'entendre."

                          Saint Augustin d'Hyppone

 

Commenter cet article