Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

Homélie du Jeudi Saint - 1er avril 2021

Publié le 2 Avril 2021 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge

       Chères sœurs et Chers frères. Aujourd’hui nous entrons dans le TRIDUUM PASCAL; ces trois jours dont nous faisons mémoire, ont changé la face du monde. C’est une double mémoire que nous évoquons.

       Notre première lecture fait mémoire d’un événement qui s’est déroulé il y a 3200 ans. Le livre de l’Exode nous raconte la première Pâque en Egypte. C’est l’événement primordiale pour le peuple hébreu, celui de la libération de l’esclavage. Les hébreux sont réduits en esclavage par un peuple et un roi polythéiste. Le vrai Dieu, le Dieu unique des hébreux envoie son serviteur Moïse pour les libérer. Dans cet épisode du passé, de nombreux signes gardent un sens aujourd’hui pour nous.

       Le jour choisi est désigné pour être le premier jour de l’année, c’est pour notre époque celui de la Pâque. Les hébreux doivent sacrifier un agneau mâle parfait. Le Christ est l’offrande parfaite. Ils doivent marquer les montants de la porte avec le sang de l’agneau pour sauver les premiers nés, et nous même, c’est couvert par le sang du Christ que nous sommes sauvés. Il faut manger cet agneau ensemble en famille la nuit même et être prêt au départ. L’agneau rôti est accompagné de pain azyme ou pain sans levain, nos hosties sont faites ainsi. Pour le peuple hébreu, c’est un nouveau départ , le commencement d’une nouvelle alliance avec Dieu, c’est la Pâque du Seigneur.

       De la Pâque juive, nous passons avec Saint Paul à la Pâque du Seigneur Jésus. Dans sa lettre aux Corinthiens il affirme qu’il a transmis ce qui vient du Seigneur lui-même. Le pain et le vin , aliments de base pour l’être humain dans beaucoup de civilisations, deviennent pour les Apôtres et tous les disciples de tous les temps le VRAI CORPS et le VRAI SANG de Jésus Christ. Lors de la Cène , le jeudi soir, le Christ, sachant qu’il va vers sa glorification, c'est-à-dire sa mort sur la croix et sa résurrection , veut donner à l’humanité toute entière ,une nouvelle sorte de présence de lui-même sur la terre. Il institue l’EUCHARISTIE. Ce soir, en célébrant la messe, nous rendons présent dans notre église paroissiale l’unique sacrifice du Christ qui s’est déroulé il y a 2000 ans. Instituant l’Eucharistie, le Christ se doit d’instituer aussi le sacerdoce ministériel. Le Christ lui-même en ce jour du jeudi saint institue le sacerdoce. Il donne aux apôtres l’ordre de « faire cela en mémoire de lui ». Cela veut bien dire que les apôtres et leurs successeurs , évêques et prêtres, ont reçu l’ordre et le devoir de perpétuer les gestes et les paroles du Christ dans le monde entier. Il fallait donc des serviteurs de l’eucharistie pour rendre présent le corps et le sang du Seigneur, il fallait des serviteurs proches et humbles pour servir l’eucharistie. Le sacerdoce ministériel a donc été institué par le Christ le jeudi saint pour perpétuer et rendre présent son sacrifice de la Croix. L’eucharistie, célébrée sur toute la surface de la terre, est essentielle pour notre salut et le salut de tous les hommes. Les prêtres renouvellent au cours de la messe chrismale leur engagement pour le service sacerdotale. Il y a environ 400000 prêtres dans le monde mais nous savons que les besoins ne sont pas tous couverts.

       Pour les prêtres , l’évangile de saint Jean de ce jour est une bonne source de formation. Que nous montre le lavement des pieds par Jésus ? Contemplons la scène : Jésus est déjà installé à table, c'est-à-dire probablement installé sur un divan, et ses disciples autour de lui. Il se lève, retire son vêtement passe un tablier et commence à laver les pieds de ses disciples. Il fait donc le travail humble de serviteur. Ils sont tous étonnés , c’est certain. Pierre ne s’y trompe pas , il est scandalisé et dans un premier temps refuse. Il faut l’insistance de Jésus pour qu’il accepte. Comme à son habitude, il est excessif, il veut même être lavé entièrement, Jésus le calme. Il explique aux disciples le sens de son action. «  C’est un exemple que je vous ai donné afin  que vous fassiez, vous aussi comme j’ai fait pour vous. » Jésus, qui est le maître par excellence, montre l’exemple du service. Si le Christ se met au service , combien plus les disciples doivent être au service de leurs frères , tous les frères.  Et un des titres du saint Père n’est -t’il pas : « Serviteur des serviteurs de Dieu ».

       En ce jour du jeudi saint, l’exemple du Christ doit nous aider à nous interroger sur notre façon de servir, servir Dieu, servir les hommes. Quelle place donnons- nous au service dans notre emploi du temps ? Sommes-nous centrés sur nous même ou sur Dieu et les autres ?

       Seigneur Jésus Christ, nous t’en prions, aide-nous. Nous voulons te servir et servir nos frères et nos sœurs. Amen.

Commenter cet article