Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

Cambremer - Homélie du jour Noël 2020

Publié le 31 Décembre 2020 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge in Avent et Noel

Chers frères et sœurs en Jésus , nouveau né,

 

On peut chercher dans tous les livres, tous les événements, toutes les commémorations, on ne trouvera jamais un phénomène aussi important, général, universel, un événement qui illumine le monde, bouleverse le monde, l’histoire de l’humanité comme la Naissance de Jésus.

 

Même si certains n’arrivent pas à croire que Jésus soit Dieu, l’anniversaire de sa naissance entraîne une succession d’événements dans le monde entier.

Jésus est la cause de nos lumières, nos crèches, nos guirlandes, de nos sapins, de nos échanges de cadeaux, grands et petits, magnifiques et modestes, mais cadeaux de joyeux NOËL.

 

Grâce à Jésus dans le monde entier les femmes, les hommes, les enfants tentent de vivre un moment de paix, de joie, de bonheur, d’amour.

Ici et là des êtres humains vont se rencontrer, échanger dans la joie. Et c’est un tout petit enfant qui provoque tant de bonheur.

 

Le Christ n’est pas un homme comme les autres et c’est pourquoi aucune naissance n’a été et ne sera jamais célébrée comme la sienne. Son identité ne fait pas de doute, depuis 2000 ans l’Eglise enseigne que l’Enfant que nous contemplons dans la crèche sous l’image de plâtre n’est rien moins que le Dieu éternel vivant et vrai.

 

Cette histoire est incroyable, cet enfant n’est pas un quelconque personnage historique mais bien la deuxième personne de la Très Sainte Trinité, lumière de la Lumière, Vrai Dieu né du Vrai Dieu, venu miraculeusement dans la chair humaine au temps de l’empereur Auguste.

 

 Oui, Dieu en personne a traversé le sein de Marie, sa mère, pour prendre notre condition humaine, pour rendre palpable, visible le visage de Dieu et donner à chacun de nous, si nous le voulons, le bonheur de vivre en sa présence pour la vie éternelle.

 

Ce jour est unique même si le monde oscille entre tristesse et angoisse, même si la « crise » est envahissante dans nos vies et celles de nos frères, à l’échelle du monde entier.

Mais la plus grande crise c’est l’absence dans le cœur des hommes, des femmes et des jeunes de la FOI en JESUS CHRIST, l’unique Sauveur du genre humain, né à Bethléem, mort au calvaire et ressuscité le jour de Pâques. Sans la FOI, on ne sait pas pourquoi on vit, pourquoi on est venu dans le monde. Questions existentielles pour chacun, surtout à certains moments plus difficiles à vivre, lorsque la difficulté matérielle ou psychologique ou spirituelle est présente.

La réponse se trouve dans la paille de cette mangeoire de Bethléem, la réponse se trouve dans l’Evangile, la Bonne Nouvelle de Jésus. A travers les lignes et les pages de cet Evangile Jésus nous dit combien notre existence sur la terre, à la fois magnifique et dramatique, peut se faire plus légère dans la mesure où nous découvrons l’immense amour de Dieu et que nous décidons de vivre plus conscient de sa présence à nos côtés. Quelque soit notre âge, du plus jeune au plus âgé, Jésus, son Père, son Esprit Saint nous aime personnellement.

Il est prêt, notre Dieu à donner à chacun le bonheur sans fin à condition de ne pas renier la Foi de notre baptême.

 

 Si notre Foi s’amenuise, diminue, nous nous éloignons de Dieu,

nous ne sommes plus en sa présence et notre comportement s’en ressent. Nous ne savons plus aimer Dieu et notre prochain, tous nos prochains de façon inconditionnelle,

nous nous laissons entraîner par des opinions terrestres, trop terrestres ,trop de ce monde.

J’ai beau dire « je crois en Dieu, si je ne le fréquente pas par la prière, les sacrements, la participation aux offices et à la messe, ma FOI s’endort. Il ne devient difficile d’agir en chrétien.

 

En cet anniversaire de Jésus, préparons lui de beaux cadeaux, il les attend , promettons lui de le prier chaque jour, de venir régulièrement à l’église pour participer aux offices, accueillons le dans son Eucharistie, dans son Evangile.

 

Parents et Grands parents qui voulez ce qui est le meilleur pour vos enfants et petits enfants, transmettez-leur ce que vous avez de meilleur en vous : La FOI en JESUS. Demandez au Petit Jésus de la crèche, demandez avec moi votre curé ce qu’il y a de meilleurs en ce monde : un Foi ardente et agissante, une foi tournée vers le ciel. En ce jour saint, Jésus n’oublie aucun de tes frères et sœurs, n’oublie aucun des pauvres en biens matériels et en biens spirituels. Aide-nous par ton Esprit à nous réveiller pour ta plus grande Gloire.

Amen

Commenter cet article