Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

Aimer comme le Christ le demande

Publié le 6 Septembre 2020 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge in Mouvements paroissiaux

       Dans la sainte Eglise, chacun a sa fonction propre, et tous appartiennent à un seul et même corps, sous une seule tête. C'est ainsi que, dans toute la chrétienté, il n'est pas d'oeuvre, si modeste et si petite soit-elle, son de cloche ou flambée de cierge, qui ne serve à l'accomplissement de cette oeuvre intérieure.

       Dans ce "corps mystique", ce corps spirituel, il doit y avoir une aussi grande solidarité que celle que vous voyez régner entre vos membres. Aucun membre ne doit, en ne considérant que lui seul, faire du mal ou du tort aux autres, mais il doit s'identifier à eux tous, étant là, tous pour chacun et chacun pour tous. D'où, si nous connaissions dans ce corps un membre qui ait plus de noblesse que nous ne nous en connaissons à nous-mêmes, nous devrions également le tenir pour plus précieux que nous-mêmes. De même que le bras et la main protègent plus la tête, le coeur ou l'oeil, qu'ils ne se protègent eux-mêmes, ainsi devrait-il régner entre les membres de Dieu une charité si spontanée que nous devrions, avec une affection bienveillante, nous réjouir d'autant plus du bien de chacun que nous le saurions plus digne et plus cher à notre noble tête. Tout ce que notre Seigneur voudrait, je devrais le prendre à coeur, aussi bien que ce qui est mien; Dès lors que j'aime plus le bien de mon frère qu'il l'aime lui-même, ce bien est plus vraiment à moi qu'à lui. Si'l y a quelque chose de mal, cela lui reste; mais le bien que j'ai en lui, ce bien est vraiment à moi.

 Jean Tauler, o.p.

Commenter cet article