Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

Homélie du Noël 2019

Publié le 3 Janvier 2020 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge in Fêtes liturgiques de l'année

       Frères et sœurs, ce peuple qui marchait dans les ténèbres, c'est le peuple des hommes, des femmes, des enfants de notre temps. Il marche dans les ténèbres parce qu'il refuse de voir la lumière qui s'est levée. La lumière qui s'est levée, c'est celle qu'ont vue les bergers de Bethléem. Quand les bergers ont vu cette lumière, ils se sont mis en route. Peut-être par curiosité, la manifestation des anges devait être merveilleuse et leur invitation devait être forte, peut-être, surtout, parce qu'ils avaient le cœur ouvert et disponible.

       Le peuple qui marchait dans les ténèbres, ne se pourrait-il pas que ce soit chacun de nous. Certes, nous sommes venus ce jour à l'église prier notre beau petit enfant de la crèche. Certes de temps en temps nous prions Dieu le Père, le Fils ou l'Esprit Saint, en particulier quand nous avons des soucis; cela est bien et le Seigneur est heureux de votre prière et de votre présence ce jour. Mais trop souvent, Il se morfond au Tabernacle et reçoit peu de visite. 

     Qui vient en semaine passer un petit temps d'adoration? L'église n'est-elle pas ouverte?

      Les oreilles du Seigneur sont grandes ouvertes en ce jour de sa NAISSANCE, de lui demander pardon pour nos infidélités, de lui demander toutes les grâces nécessaires pour notre propre conversion et celle de nos proches. La lumière qui doit nous éblouir, c'est Jésus lui-même.

       Jésus est venu dans l'humilité, il a pris chair de la Vierge marie, c'est pourquoi il s'appellera lui-même "Le Fils de l'homme", mais Jésus est le Fils de Dieu, Dieu lui-même, et c'est son Père qui dira au baptême dans le Jourdain : "Tu es mon FILS Bien-aimé".

       Vrai Homme et vrai Dieu, le Christ veut nous sauver. Mais il ne peut pas nous sauver sans notre participation. Il se donnera pour "nous racheter de toutes nos fautes" comme le dit saint Paul dans sa lettre à Tite, "nous purifier pour faire de nous un peuple, un peule ardent à faire le bien."

       En cette fête de Noël, laissons-nous convertit par le si touchant Seigneur Jésus qui a voulu dans son humilité venir modestement dans une pauvre étable. Devant cet enfant, qui pourrait dire que Dieu est redoutable!

       Nous le savons par toute notre culture chrétienne : le Dieu des chrétiens est un Dieu d'amour et de miséricorde, il est prêt à pardonner à tous ceux qui regrettent sincèrement les tords qu'ils ont causés à lui-même, aux autres et à nous-même.

       Laissons-nous aimer par ce Dieu qui n'est qu'amour, paix, joie, tendresse pour les sœurs et frères de son FILS Jésus. Et en retour, prenons la décision ferme de l'aimer de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit et ainsi de faire grandir dans le monde le niveau d'amour et de paix entre les hommes. Amen.

                                                              Père Philippe Gros

Commenter cet article