Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge. Bonnebosq, Cambremer, Manerbe, Pré d'Auge

Le blog de la Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge, Cambremer, Bonnnebosq, Manerbe, Pré d’Auge

5e dimanche de carême

Publié le 21 Mars 2021 par Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge in Carême

 

   Volonté de Dieu, disponibilité de l'homme

       Le royaume, c'est pour chacun une réponse à un appel personnel; c'est une adhésion à une volonté personnelle de Dieu, à une volonté qui varie pour chacun de nous, et qui varie également pour nous selon les circonstances. 

       Le plan de Dieu, vu du côté humain, n'est pas une loi établie une fois pour toutes, mais une volonté progressive; il se révèle peu à peu selon les besoins de réalisation de son Eglise et selon notre capacité personnelle. Le Royaume n'est rien de tout fait, sur quoi se reposer. Nous avons toujours à suivre Jésus, sans connaître d'avance le chemin. Nous avons toujours à discerner ce que Dieu attend maintenant de nous; il nous faut donc entretenir l'inquiétude, orientée et paisible, mais éveillées, d'une volonté vivante et progressive.

       Les exigences de Dieu sur nous peuvent croître, il se peut qu'il exige de nous  le lendemain ce qu'il n'a pas exigé la veille. Il y a sans cesse à s'en préoccuper à nouveau… Il faut savoir remettre en question ce que l'on fait, pour se maintenir toujours en état de disponibilité devant Dieu.

                                                              Yves de Montcheuil, S.J.

 

 -o-o-o-o-o-o-o-

 

       Nous ne sommes pas appelés une fois seulement, mais bien des fois; tout le long de notre vie, Christ nous appelle. Il nous a appelés d'abord par le baptême, mais plus tard aussi; que nous obéissions ou non à sa voix, il nous appelle encore en sa miséricorde. Si nous manquons à nos promesses baptismales, il nous appelle à nous repentir. Si nous nous efforçons de répondre à notre vocation, il nous appelle toujours plus avant, de grâce en grâce, de sainteté en sainteté, tant que la vie nous est laissée pour cela.

       Abraham a été appelé à quitter sa maison et son pays (Gn 12,2), Pierre ses filets (Mt 4,18), Matthieu son emploi (Pt 9,9), Elisée sa ferme (1R19,19), Nathanaël sa retraite (Jn 1,47). Sans cesse, tous nous sommes appelés, d'une chose à l'autre, toujours plus loin, n'ayant pas de lieu de repos, mais montant vers notre repos éternel, et n'obéissant à un appel intérieur que pour être prêts à en entendre un autre. Christ nous appelle sans cesse, pour nous justifier sans cesse; sans cesse, de plus en plus, il veut nous sanctifier et nous glorifier. Nous devons le comprendre, mais nous sommes lents à nous rendre compte de cette grande vérité, que Christ marche en quelque sorte parmi nous, et que de sa main, de ses yeux, de sa voix, il nous fait signe de la suivre.

                                  Bx John Henry Nawman

                                     Sermon "Divine Calls", PPS, vol 8, n°2

 

 

Commenter cet article